REUNION

FORMATEUR(TRICE) CACES – LEVAGE – MANUTENTION

Cette formation de formateur vous permettra d’intégrer les prérogatives indispensables pour animer efficacement une session de formation CACES®, LEVAGE OU MANUTENTION tout en respectant les consignes de sécurité inhérentes à l’utilisation des engins et équipements. Le programme de cette session s’articulera autour de l’appréhension du rôle et des objectifs propres au formateur.

  • Objectif : Acquérir les fondamentaux de l’ingénierie de formation et du métier de formateur.
  • Acquérir des repères techniques, méthodologiques et organisationnels pour analyser une demande ou un besoin de formation.
  • Concevoir et mettre en oeuvre une action ou un dispositif de formation.
  • Durée : 35h00
  • Programme :  Formation de formateur
  • Le + : Supports pédagogiques sur demande
  • MODALITÉS D’INSCRIPTION :   NOUS CONTACTER

 

Autorisation de Conduite

Sans CACES®

Une formation adéquate du conducteur est nécessaire pour la conduite de tous les engins, Elle est à compléter et réactualiser chaque fois que le besoin se fait ressentir.

Une autorisation de conduite doit être délivrée par l’employeur, pour la conduite des engins suivants : 

autorisation-de-conduite
autorisation-de-conduite
  • Chariots automoteurs de manutention 
  • Engins de chantiers télécommandés ou à conducteur porté 
  • Plates-formes élévatrices mobiles de personnel 
  • Grues auxiliaires de chargement de véhicules
  • Grues à tour 
  • Grues mobiles 
  • Pont roulant, portique.

Réglementation :

La conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs ayant reçu une formation adéquate. Cette formation est complétée et réactualisée chaque fois que nécessaire : Article R. 4323-55 du code du travail.

La formation et la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de levage de charges ou de personnes  : Arrêté du 2 décembre 1998. Circulaire DRT 99-7 du 15 juin 1999. 

⇓  Programmes de formations  ⇓ 

 PROG. AC  Gerbeur 1 jour        PROG. AC  Chariot 2 jours        PROG. AC Engin de chantier 2 jours                                               PROG. AC Nacelles 2 jours         PROG. Pont Roulant 1 jour

L’autorisation de conduite est un document obligatoire que vous délivrez à vos collaborateurs conducteurs d’engins. Elle n’est pas définitive et vous pouvez la retirer à tout moment. À noter qu’elle est valable uniquement dans l’entreprise où elle a été donnée.

Pour délivrer une autorisation de conduite, les prérequis  sont   :

  • le validation des connaissances et du savoir faire du conducteur ;
  • la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur les lieux d’utilisation du ou des matériels ;
  • l’aptitude médicale du conducteur délivrée par le médecin du travail.

La durée de validité de l’autorisation de conduite dépend de la plus courte durée de validité : soit celle de l’aptitude médicale, soit celle du contrôle des connaissances. 

La durée du contrôle des connaissances varie de 5 à 10 ans, tandis que la durée de l’aptitude délivrée par le médecin du travail est en général inférieure à deux ans.  Dès lors, la durée de validité de l’autorisation de conduite ne peut excéder la durée de validité de l’aptitude.

Modalités d’inscription :   Nous contacter 

pirl2

Les plates-formes individuelles roulantes. (PIRL / PIR)

Les plates-formes individuelles roulantes sont des plates-formes de faible hauteur. Ces matériels destinés à être utilisés par un seul opérateur, pour des travaux accessibles à partir d’un plancher de travail. Elles sont légères et compactes en position repliée. Elles possèdent deux roues pour leur déplacement, non orientables et non porteuses en position d’utilisation.

PROGRAMMES DE FORMATIONS : ⇒ PROGRAMME PIRL 1 Jour   ⇒ PROGRAMME Recyclage. PIRL. 4h 

Postes de travail sécurisés conformes respectivement aux normes NF P 93-352 (PIR) & NF P 93-353 (PIRL). 

PIRL
PIRL

Réglementation : Code du travail L. 4121 : Principes généraux de prévention. – Décret du 1er septembre 2004 (articles R. 4323-58 à 90) Utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur. – Arrêté du 21 décembre 2004 Vérification des échafaudages. – Circulaire DRT 2005/08 du 27 juin 2005 Mise en œuvre du décret du 1er septembre 2004 et arrêté du 21 décembre 2004. – Pour mémoire, R. 4224-5 : Protection contre les chutes des équipements de travail en général (concerne les installations des postes de travail permanents non visés par le décret de septembre 2004).

 

 ⇒ Fiche de contrôle PIRL 

Les abréviations PIRL et PIR signifient Plate-Forme Individuelle Roulante Lègère pour la première et Plate-Forme Individuelle Roulante pour la seconde.

Elles correspondent à des normes de conception françaises établies par une commission de normalisation des années 1990 et homologuées par l’AFNOR (Association Française de Normalisation).

Il s’agissait à cette époque de fixer des règles de conception pour des équipements de travail sécurisés pour une personne, pour toutes les tâches ponctuelles de courte durée et de faible hauteur.

Abreviation Correspondance Norme  Hauteur maxi du plancher Charges d’utilisation
 PIRL Plate-forme Individuelle Roulante Légère NF-P 93-353 – décembre 1994 1.50 m 150 kg
PIR Plate-forme Individuelle Roulante NF-P 93-352 – décembre 1997 2.50 m 150 kg ou 200 kg

Échafaudages Fixe et Roulant

Pour garantir la sécurité du personnel, la réglementation prévoit des contrôles périodiques des échafaudages et impose une formation aux personnes chargées de monter, d’utiliser, démonter ou modifier ces installations. Les échafaudages sont non seulement des sources de dangers pour les monteurs, mais aussi pour les ouvriers.

AVEC PRP SAFETY FORMATION, LA FORMATION ÉCHAFAUDAGES À PERPIGNAN, VOS BESOINS EN FORMATION OBLIGATOIRE DES ÉCHAFAUDAGES FIXE ET/OU ROULANT SONT ORGANISÉ SUR SITE, SUR CHANTIER AVEC DU MATÉRIELS CONFORME À LA RÉGLEMENTATION.
LES ÉCHAFAUDAGES SONT DES ÉQUIPEMENTS DE TRAVAIL INDISPENSABLES POUR LE SECTEUR DU BÂTIMENT. ILS GARANTISSENT L’EFFICACITÉ ET LA SÉCURITÉ DES TRAVAUX DURANT CHAQUE PHASE DE CONSTRUCTION OU DE RÉPARATION EN PERMETTANT L’ACCÈS AUX FAÇADES, TOITS, CHARPENTES, MURS ET PLAFONDS. MAIS LES TRAVAUX NÉCESSITANT L’UTILISATION D’UN ÉCHAFAUDAGE DEMEURENT À L’ORIGINE DU RISQUE MAJEUR D’ACCIDENTS GRAVES DANS LES ENTREPRISES (CHUTES DE HAUTEUR, CHUTE D’OBJET, EFFONDREMENT D’ÉCHAFAUDAGE…).

Programmes de Formations à télécharger : ⇓

PROG. Échafaudage Fixe. 2 Jours.

⇒ PROG. Échafaudage fixe Initiale. 4 Jours

⇒ Prog. Echaf Roulant. Recyclage. 1 Jour

⇒ Prog. Echaf Roulant. Initiale 2 Jours

Inscriptions : ICI  

echafaudage

 

Echafaudage CARSAT LR
Echafaudage CARSAT LR

AIDES Echafaudage CARSAT LR

 

TOUTE ENTREPRISE SOUHAITANT EFFECTUER UNE FORMATION ÉCHAFAUDAGES PEUT BÉNÉFICIER D’UNE AIDE POUR LE FINANCEMENT, SI L’ENTREPRISE SE RÉFÈRE AUPRÈS D’UN ORGANISME DE FORMATION CONVENTIONNÉ PAR LA CARSAT LR. PRP SAFETY FORMATION EST ENREGISTRÉ AUPRÈS DE LA CARSAT-LR SOUS LE NUMÉRO DE CONVENTION : 16-C-ECH-08-012, CONCERNANT : LA CONCEPTION ; LE MONTAGE, LA RÉCEPTION, L’UTILISATION ET DÉMONTAGE DES ÉCHAFAUDAGES FIXES ET ROULANT.

INFOS : Faits divers – Justice

TOULOUSE : UN HOMME CHUTE MORTELLEMENT D’UN ÉCHAFAUDAGE /  – PAR , FRANCE BLEU OCCITANIE TOULOUSE, FRANCE 
UN OUVRIER A FAIT UNE CHUTE MORTELLE CE LUNDI D’UN ÉCHAFAUDAGE AU NORD DE TOULOUSE. IL EST TOMBÉ DU 7E ÉTAGE. IL EST MORT SUR LE COUP. 
UN OUVRIER DE 36 ANS EST MORT SUR UN CHANTIER CE LUNDI 3 FÉVRIER.  
L'homme âgé de 36 ans est mort sur le coup

Évaluation des Risques Professionnels (EvRP) / Salarié Désigné Compétent (SDC)

C’est l’employeur qui met en œuvre la démarche de prévention dans son entreprise.
Il est en effet responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. Il coordonne ses différentes équipes et attribue les moyens nécessaires à la préservation de la santé physique et mentale de tous ses salariés.
L’employeur est responsable devant la loi de la santé et de la sécurité des salariés dans son entreprise. Il est tenu à une obligation de sécurité. Il s’agit d’une obligation de résultat, et à ce titre, il est le garant de la politique de prévention et de sa mise en œuvre. Pour cela, il s’entoure des compétences nécessaires et est conseillé par le médecin du travail.
Obligations générales de l’employeur (Art. L. 4121-1 et suivants du Code du travail)
L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent :
des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail, des actions d’information et de formation, la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.
L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes. Il met en œuvre les mesures de sécurité sur le fondement des principes généraux de prévention suivants
(art. L. 4121-2 du Code du travail)   

imagesPGP

Formation AIPR Perpignan

Formation AIPR

Qu’est-ce que l’AIPR, et quels types de personnels doivent en disposer ?

Les compétences acquises par un salarié intervenant dans la préparation ou l’exécution de travaux à proximité des réseaux se concrétisent par l’Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux (AIPR) que lui délivre son employeur. Trois catégories de personnes doivent disposer d’une AIPR :   

« Concepteur » : salarié du maître d’ouvrage ou du maître d’œuvre devant intervenir en préparation ou suivi des projets de travaux. Pour tout projet de travaux, au moins un salarié du maître d’ouvrage ou de l’organisme intervenant pour son compte, doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR « concepteur ». En outre, pour tout prestataire en localisation des réseaux ou en récolement de réseaux neufs voulant être certifié, au moins une personne doit être titulaire d’une AIPR « concepteur ». 

« Encadrant » : salarié de l’entreprise de travaux intervenant en préparation administrative et technique des travaux (chef de chantier, conducteur de travaux). Pour tout chantier de travaux, au moins un salarié de l’exécutant de travaux doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR « encadrant ».

« Opérateur » : salarié intervenant directement dans les travaux à proximité des réseaux aériens ou enterrés, soit en tant qu’opérateur d’engin, soit dans le cadre de travaux urgents. Sur tout chantier de travaux, l’ensemble des opérateurs d’engin doivent être titulaires d’une AIPR. Sur tout chantier de travaux urgents, l’ensemble des personnels intervenant en terrassement ou en approche des réseaux aériens doivent être titulaires de l’AIPR (jusqu’au 1er janvier 2019, il sera cependant admis qu’un seul des salariés intervenant sur un chantier de travaux urgents soit titulaire de l’AIPR).

Télécharger nos programmes de formations :   Concepteur. 7h.    ⇒ Encadrant. 7h.     ⇒ Opérateur. 7h.                                   ⇒ Examen QCM AIPR. 1h.   Fiche de Certification Pro. AIPR 

Planning des Formations AIPR :   Planning AIPR 2020. 
⇒    Formations A DISTANCE    ⇐

Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux

Objectif de la formation AIPR

• Approfondir vos connaissances sur la réglementation liée aux travaux à proximité des réseaux.
• Approfondir vos connaissances du Guide Technique.
• Identifier les risques métier pour adapter vos méthodes de travail.
• Préparer au mieux la réussite de cet examen sous forme de QCM.

L’objectif de la Formation est de vous préparer à l’examen de l’AIPR afin d’obtenir l’Attestation de compétences relative à l’intervention à proximité des réseaux conformément à la réglementation DT-DICT de juillet 2012.

 

AIPR 66
AIPR 66

L’AIPR et l’Examen par QCM : 

Obligation de compétences pour les personnels intervenant à proximité des réseaux

Une étape nouvelle de la réforme anti-endommagement entre prochainement en application, celle relative au renforcement des compétences des intervenants en préparation et exécution des travaux à proximité des réseaux.

Tous les acteurs concernés – les maîtres d’ouvrage publics et privés de travaux ainsi que leurs appuis en maîtrise d’œuvre, et les entreprises de travaux – doivent s’y préparer. Il est largement démontré que le renforcement des compétences est un facteur de réduction des dommages aux réseaux aériens ou enterrés. Ceux qui se sont investis dans ce domaine ont déjà obtenu des résultats très significatifs, et ce mouvement doit donc se généraliser.

Quelles sont les conditions minimales permettant la délivrance de l’AIPR ?

L’employeur délivre l’AIPR en se fondant sur au moins l’un des modes suivants de preuve des compétences de son salarié :

1- un CACES en cours de validité prenant en compte la réforme anti-endommagement, pour les conducteurs d’engins de travaux publics (pelles, foreuses, trancheuses, camions aspirateurs, grues, nacelles, chariots élévateurs,…)

2- un titre, diplôme, certificat de qualification professionnelle, des secteurs du bâtiment et des travaux publics ou des secteurs connexes, datant de moins de 5 ans et prenant en compte la réforme anti-endommagement

3- une attestation de compétences délivrée après un examen par QCM encadré par l’État, et datant de moins de 5 ans

4- tout titre, diplôme ou certificat de portée équivalente à l’un des 3 ci-dessus délivré dans un autre État membre de l’Union européenne Fiche Certif.Pro. AIPR 

A noter que la certification relative à l’attestation de compétences délivrée après examen par QCM figure parmi celles inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Elle est donc éligible au Compte personnel de formation (CPF).  Vous pouvez consulter et imprimer la fiche détaillée (Fiche n°RS1282) ici.

 

 

 

FORMATION AIPR QCM

Opérateur – Autorisation d’intervention à proximité des réseaux (AIPR)

L’AIPR est obligatoire depuis le 1er janvier 2018                  Planning 2020.AIPR 

Qu’est-ce que l’AIPR ?

L’AIPR (Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux) est délivrée par l’employeur à son personnel devant intervenir à proximité des réseaux. En application de l’arrêté du 22-12-2015 relatif au contrôle des compétences des personnes intervenant dans les travaux à proximité des réseaux.

L’AIPR et l’Examen par QCM :

Obligation de compétences pour les personnels intervenant à proximité des réseaux

Une étape nouvelle de la réforme anti-endommagement entre prochainement en application, celle relative au renforcement des compétences des intervenants en préparation et exécution des travaux à proximité des réseaux.

Tous les acteurs concernés – les maîtres d’ouvrage publics et privés de travaux ainsi que leurs appuis en maîtrise d’œuvre, et les entreprises de travaux – doivent s’y préparer. Il est largement démontré que le renforcement des compétences est un facteur de réduction des dommages aux réseaux aériens ou enterrés. Ceux qui se sont investis dans ce domaine ont déjà obtenu des résultats très significatifs, et ce mouvement doit donc se généraliser.

⇒ Programmes de Formations   

⇒    FORMATIONS A DISTANCE    ⇐

 

geste

CHEF DE MANŒUVRE EN LEVAGE

Les appareils et engins de levage de charges ou de personnes représentent des risques majeurs pour la sécurité des travailleurs et des usagers sur les chantiers du BTP.

Plusieurs types de matériel (grues à tour; nacelles d’élévation; plates-formes élévatrices ; …) engendrent des risques corporels et matériels ayant souvent pour origine de simples négligences qu’une bonne formation du conducteur, le respect de la réglementation et de quelques règles peuvent éviter.

Même si leur nombre diminue, grâce à une sévère réglementation et à la mise en œuvre de procédures de contrôle, les appareils de levage restent à l’origine d’un grand nombre d’accidents dans le secteur du BTP, avec des sinistres faisant gesteplusieurs victimes.

Par exemple, la chute d’une grue sur un chantier de construction peut s’avérer lourde de conséquences pour l’entreprise qui en avait la garde, non seulement pour les coûts des dommages matériels et corporels et ceux occasionnés par l’arrêt du chantier, mais aussi du fait des sanctions pénales encourues par l’entrepreneur pour mise en danger d’autrui, blessures ou homicides involontaires.

Programme : ⇒ PROGRAMME Chef de Manœuvre 7h 

    • La préparation du chantier de levage
      L’élingueur, le pontier, le grutier et le chef de manœuvre sont amenés à travailler en étroite collaboration pour assurer la sécurité de la manœuvre de levage (toutefois, pour des opérations simples, les différentes tâches sont exercées au sol par un même travailleur). La bonne communication entre l’élingueur et le conducteur de l’appareil de levage est fondamentale : les signaux sonores pour communiquer avec l’élingueur et les gestes visuels de commandement, qui permettent au pontier ou au grutier ou au chef de manœuvre de communiquer et de se comprendre lorsque la distance et/ou le niveau sonore ambiant n’autorisent plus les transmissions d’ordres à la voix, doivent être connus parfaitement. Le pontier ou le grutier doit pouvoir s’assurer que la manœuvre va se passer dans de bonnes conditions, et faire rectifier l’accrochage de la charge ou autres conditions du levage (tirage en oblique, obstacles, …). Un chef de manœuvre est nécessaire quand le conducteur de l’engin de levage ne peut voir en entier la charge ou le lieu de pose de celle-ci.
      Le choix des élingues dépend de l’évaluation de la masse de la charge et d’un large coefficient de sécurité : la capacité de levage d’une élingue décroît avec l’angle d’inclinaison et l’angle des brins ne doit pas dépasser 60° et 45° en cas d’utilisation d’anneaux pour éviter leur arrachement (30° ou moins est un bon angle d’inclinaison). Cela peut induire une grande hauteur de levage, et pour les charges longues, il convient d’utiliser un palonnier qui permet de diminuer la hauteur totale du système d‘élingage.
    Le choix de l’élingue dépend aussi de l’environnement de travail : une forte température du milieu d’utilisation, une ambiance chimique acide ou basique ou la présence d’hydrocarbures exclut les sangles de certaines élingues en textile synthétique ou naturel, et il faut utiliser des chaînes spéciales pour les pièces chaudes. La détermination de la position du centre de gravité de la charge est indispensable pour disposer les points d’accrochage des élingues au-dessus et jamais en dessous, et mettre le crochet à la verticale de celui-ci afin d’éviter tout renversement ou basculement (par mise en oblique) et les brins morts qui augmentent la charge sur les autres. Pour le levage de charges asymétriques, de formes irrégulières, une analyse plus approfondie du centre de gravité est nécessaire pour assurer l’horizontalité de la charge lors de levage.

 

TMS

Gestes et Postures (GP)

Objectifs : Etudier et prévenir les risques d’apparition de maladies professionnelles et d’accident de travail, Liés à la manutention manuelle.
Public visé : Toute personne. Salariés qui ont dans leur activité une part importante d’activité ou de travail physique : manutention manuelle, port de charges…

Programmes : ⇒  Porg. G.P 4h V1.20   /   ⇒  Prog. G.P. 7h V1.20

gestes et postures
gestes et postures

En complément de la formation générale à la sécurité, les salariés dont l’activité comporte des manutentions manuelles, doivent recevoir une formation adéquate à la sécurité relative à l’exécution des opérations. Cette formation pratique instruit les salariés sur les gestes et postures à adopter pour réaliser en sécurité les manutentions. Art. R. 4541-8 du Code du travail.

Habilitations Electrique. Les risques liés à l’électricité

DÉFINITION : Le titre d’habilitation est une autorisation écrite qui détermine les activités, le champ d’application et les limites des opérations comportant un risque électrique que l’opérateur peut effectuer.

                                                ⇒ PROGRAMME. Hab Elec Recyclage .B0 H0V. 1 jour 

                                                   ⇒ PROGRAMME. Hab Elec Executant B0 H0V.1jour

Haute Tension ⇒ PROGRAMME Recyclage. Hab Elec HT 1.5 Jours    ⇒  PROGRAMME Hab Elec. HT. 3 jours

Qui doit être habilité ?                                                                                                                                                   

Le personnel « non électricien » effectuant des travaux non électriques (peinture, maçonnerie, élagage à proximité de conducteur ou de locaux électriques…),
Le personnel « non électricien » effectuant des petites interventions d’ordre électrique (remplacement de fusibles, de lampes, nettoyage…),
Le personnel « électricien » effectuant des travaux électriques en basse (BT) ou haute tension (HT).
  • Habilitation Electrique PRP Safety Formation
    Habilitation Electrique PRP Safety Formation
REGLEMENTATION         
Décret n°2010-1016 du 30 août 2010 relatif aux obligations de l’employeur pour l’utilisation des installations électriques des lieux de travail.
Décret n°2010-1017 du 30 août 2010 relatif aux obligations des maîtres d’ouvrage entreprenant la construction ou l’aménagement de bâtiments destinés à recevoir des travailleurs en matière de conception et de réalisation des installations électriques
Décret n°2010-1018 du 30 août 2010 portant diverses dispositions relatives à la prévention des risques électriques dans les lieux de travail.
Décret n°2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage Articles R 4544-9 à R 4544-11 du Code du Travail
Norme NF C 18-510, « Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique – Prévention du risque électrique ».
EPI Hab Elec
EPI Hab Elec

L’habilitation électrique est désormais une exigence réglementaire pour tous les travailleurs qui effectuent des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage. Elle nécessite une formation préalable.

C’est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d’une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. 
L’habilitation n’est pas directement liée à la position hiérarchique ni à la classification professionnelle. 
L’habilitation est matérialisée par un document établi par l’employeur et signé par l’employeur et l’habilité.

La délivrance d’une habilitation électrique par l’employeur ne dégage pas pour autant la responsabilité de ce dernier.

L’habilitation n’autorise pas, à elle seule, un titulaire à effectuer de son propre chef des opérations pour lesquelles il est habilité. 
Il doit en outre être désigné par son employeur pour l’exécution de ces opérations. L’affectation à un poste de travail peut constituer une désignation implicite.

Cette reconnaissance d’habilitation nécessite :

  • une connaissance et une préparation de tâches fixées en tenant compte de l’état des installations
  • le respect des conditions citées dans le chapitre suivant.