geste

CHEF DE MANŒUVRE EN LEVAGE

Les appareils et engins de levage de charges ou de personnes représentent des risques majeurs pour la sécurité des travailleurs et des usagers sur les chantiers du BTP.

Plusieurs types de matériel (grues à tour; nacelles d’élévation; plates-formes élévatrices ; …) engendrent des risques corporels et matériels ayant souvent pour origine de simples négligences qu’une bonne formation du conducteur, le respect de la réglementation et de quelques règles peuvent éviter.

Même si leur nombre diminue, grâce à une sévère réglementation et à la mise en œuvre de procédures de contrôle, les appareils de levage restent à l’origine d’un grand nombre d’accidents dans le secteur du BTP, avec des sinistres faisant gesteplusieurs victimes.

Par exemple, la chute d’une grue sur un chantier de construction peut s’avérer lourde de conséquences pour l’entreprise qui en avait la garde, non seulement pour les coûts des dommages matériels et corporels et ceux occasionnés par l’arrêt du chantier, mais aussi du fait des sanctions pénales encourues par l’entrepreneur pour mise en danger d’autrui, blessures ou homicides involontaires.

Programme : ⇒ PROGRAMME Chef de Manœuvre 7h 

    • La préparation du chantier de levage
      L’élingueur, le pontier, le grutier et le chef de manœuvre sont amenés à travailler en étroite collaboration pour assurer la sécurité de la manœuvre de levage (toutefois, pour des opérations simples, les différentes tâches sont exercées au sol par un même travailleur). La bonne communication entre l’élingueur et le conducteur de l’appareil de levage est fondamentale : les signaux sonores pour communiquer avec l’élingueur et les gestes visuels de commandement, qui permettent au pontier ou au grutier ou au chef de manœuvre de communiquer et de se comprendre lorsque la distance et/ou le niveau sonore ambiant n’autorisent plus les transmissions d’ordres à la voix, doivent être connus parfaitement. Le pontier ou le grutier doit pouvoir s’assurer que la manœuvre va se passer dans de bonnes conditions, et faire rectifier l’accrochage de la charge ou autres conditions du levage (tirage en oblique, obstacles, …). Un chef de manœuvre est nécessaire quand le conducteur de l’engin de levage ne peut voir en entier la charge ou le lieu de pose de celle-ci.
      Le choix des élingues dépend de l’évaluation de la masse de la charge et d’un large coefficient de sécurité : la capacité de levage d’une élingue décroît avec l’angle d’inclinaison et l’angle des brins ne doit pas dépasser 60° et 45° en cas d’utilisation d’anneaux pour éviter leur arrachement (30° ou moins est un bon angle d’inclinaison). Cela peut induire une grande hauteur de levage, et pour les charges longues, il convient d’utiliser un palonnier qui permet de diminuer la hauteur totale du système d‘élingage.
    Le choix de l’élingue dépend aussi de l’environnement de travail : une forte température du milieu d’utilisation, une ambiance chimique acide ou basique ou la présence d’hydrocarbures exclut les sangles de certaines élingues en textile synthétique ou naturel, et il faut utiliser des chaînes spéciales pour les pièces chaudes. La détermination de la position du centre de gravité de la charge est indispensable pour disposer les points d’accrochage des élingues au-dessus et jamais en dessous, et mettre le crochet à la verticale de celui-ci afin d’éviter tout renversement ou basculement (par mise en oblique) et les brins morts qui augmentent la charge sur les autres. Pour le levage de charges asymétriques, de formes irrégulières, une analyse plus approfondie du centre de gravité est nécessaire pour assurer l’horizontalité de la charge lors de levage.
        Définition du levage : Opération de déplacement de charges unitaires composées d’objets nécessitant, à un moment donné, un changement de niveau. (Décret n° 2008-1156 du 7/11/2008)
        L’utilisation des appareils de levage comporte des règles précises sur la réglementation et la bonne pratique de conduite des appareils.
MODALITÉS D’INSCRIPTION :   NOUS CONTACTER

Comment calculer la résistance d’un élingage lors d’une opération de levage ? 

Comment  devenir chef de manœuvre sur grue à tour, grue mobile, pont roulant…?

 

TMS

Gestes et Postures (GP)

Objectifs : Etudier et prévenir les risques d’apparition de maladies professionnelles et d’accident de travail, Liés à la manutention manuelle.
Public visé : Toute personne. Salariés qui ont dans leur activité une part importante d’activité ou de travail physique : manutention manuelle, port de charges…

Programmes : ⇒  Porg. G.P 4h V1.20   /   ⇒  Prog. G.P. 7h V1.20

gestes et postures
gestes et postures

En complément de la formation générale à la sécurité, les salariés dont l’activité comporte des manutentions manuelles, doivent recevoir une formation adéquate à la sécurité relative à l’exécution des opérations. Cette formation pratique instruit les salariés sur les gestes et postures à adopter pour réaliser en sécurité les manutentions. Art. R. 4541-8 du Code du travail.

Habilitations Electrique. Les risques liés à l’électricité

DÉFINITION : Le titre d’habilitation est une autorisation écrite qui détermine les activités, le champ d’application et les limites des opérations comportant un risque électrique que l’opérateur peut effectuer.

                                                ⇒ PROGRAMME. Hab Elec Recyclage .B0 H0V. 1 jour 

                                                   ⇒ PROGRAMME. Hab Elec Executant B0 H0V.1jour

Haute Tension ⇒ PROGRAMME Recyclage. Hab Elec HT 1.5 Jours    ⇒  PROGRAMME Hab Elec. HT. 3 jours

Qui doit être habilité ?                                                                                                                                                   

Le personnel « non électricien » effectuant des travaux non électriques (peinture, maçonnerie, élagage à proximité de conducteur ou de locaux électriques…),
Le personnel « non électricien » effectuant des petites interventions d’ordre électrique (remplacement de fusibles, de lampes, nettoyage…),
Le personnel « électricien » effectuant des travaux électriques en basse (BT) ou haute tension (HT).
  • Habilitation Electrique PRP Safety Formation
    Habilitation Electrique PRP Safety Formation
REGLEMENTATION         
Décret n°2010-1016 du 30 août 2010 relatif aux obligations de l’employeur pour l’utilisation des installations électriques des lieux de travail.
Décret n°2010-1017 du 30 août 2010 relatif aux obligations des maîtres d’ouvrage entreprenant la construction ou l’aménagement de bâtiments destinés à recevoir des travailleurs en matière de conception et de réalisation des installations électriques
Décret n°2010-1018 du 30 août 2010 portant diverses dispositions relatives à la prévention des risques électriques dans les lieux de travail.
Décret n°2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage Articles R 4544-9 à R 4544-11 du Code du Travail
Norme NF C 18-510, « Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique – Prévention du risque électrique ».
EPI Hab Elec
EPI Hab Elec

L’habilitation électrique est désormais une exigence réglementaire pour tous les travailleurs qui effectuent des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage. Elle nécessite une formation préalable.

C’est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d’une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. 
L’habilitation n’est pas directement liée à la position hiérarchique ni à la classification professionnelle. 
L’habilitation est matérialisée par un document établi par l’employeur et signé par l’employeur et l’habilité.

La délivrance d’une habilitation électrique par l’employeur ne dégage pas pour autant la responsabilité de ce dernier.

L’habilitation n’autorise pas, à elle seule, un titulaire à effectuer de son propre chef des opérations pour lesquelles il est habilité. 
Il doit en outre être désigné par son employeur pour l’exécution de ces opérations. L’affectation à un poste de travail peut constituer une désignation implicite.

Cette reconnaissance d’habilitation nécessite :

  • une connaissance et une préparation de tâches fixées en tenant compte de l’état des installations
  • le respect des conditions citées dans le chapitre suivant.
Soudeur PRPSF
Soudeur PRPSF
Formation produits chimiques Perpignan

Prévention & Produits chimiques

Les catégories de produits chimiques

La définition et le principe de classement des substances et mélange sont précisés par l’article R4411-6 du Code du travail (article que nous détaillerons plus loin).
Il convient toutefois de les distinguer en deux grandes catégories :

  • Les Agents Chimiques Dangereux (ACD)
  • Les produits Cancérogènes, Mutagènes et Reprotoxiques (CMR)

Qu’est-ce qu’un produit dangereux ?

L’article R4412-3 du Code du Travail défini un agent chimique dangereux comme :

  • Tout agent chimique qui satisfait aux critères de classement des substances ou préparations dangereuses tels que définis àl’article R4411-6 du Code du Travail.
  • Tout agent chimique qui, bien que ne satisfaisant pas aux critères de classement, peut présenter un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs en raison de ses propriétés physico-chimiques, chimiques ou toxicologiques et des modalités de son utilisation, y compris tout agent chimique pour lequel des décrets prévoient une Valeur Limite d’Exposition Professionnelle.
    ableau pictogrammes PROD
    Tableau pictogrammes PROD

    ⇒ PROGRAMME : Risques Chimique 1 jour

     Modalités d’inscription :   Nous contacter

  • Réglementation de la prévention des risques chimiques :

    Le Code du travail appréhende le risque chimique dans son ensemble, depuis la fabrication des produits chimiques et leur mise sur le marché jusqu’à leur utilisation professionnelle. Les règles de prévention du risque chimique (articles L. 4412-1 et R. 4412-1 à R. 4412-160) se répartissent en plusieurs sections regroupant :

    • les règles générales de prévention des risques dus aux agents chimiques dangereux (ACD) (articles R. 4412-1 à R. 4412-57),
    • les règles particulières applicables aux agents chimiques dangereux définis réglementairement comme cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR) (articles R. 4412-59 à R. 4412-93),
    • les règles spécifiques applicables aux activités pouvant exposer à l’amiante (articles R. 4412-97 à R. 4412-148),
    • les valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) et les valeurs limites biologiques (VLB) pour certains agents chimiques (articles R. 4412-149 à R. 4412-152),
    • les règles visant la silice cristalline et le plomb et ses composés (articles R. 4412-154 à R. 4412-160).
FormationBalisage de chantier sur Perpignan PRPSF

Balisage et signalisation de chantier temporaire

Les grands principes de la signalisation de chantier :

Il existe 4 grands principes pour réaliser une signalisation de chantier efficace et sécuritaire :

1- Adaptabilité : La signalisation temporaire doit être adaptée aux circonstances qui l’imposent, afin d’assurer la sécurité des usagers et des agents, sans contraindre de manière excessive la circulation publique. La signalisation temporaire dépend donc : de la nature du chantier (taille, visibilité, durée), de la route (chaussée étroite, à 2 voies, à 3 voies …), de la circulation (nombre de véhicules, vitesse de circulation …).

2- Cohérence : La signalisation temporaire peut donner des indications différentes de celles de la signalisation permanente. Les panneaux de signalisation permanente concernés doivent alors être masqués provisoirement, dans la mesure où cela est utile pour éviter une contradiction et afin d’aider l’usager.

3- Valorisation : Le principe de valorisation impose de rendre crédible aux usagers la situation annoncée. Il y a donc lieu de veiller à l’évolution de la signalisation temporaire, dans le temps et dans l’espace. La signalisation doit être enlevée dès lors qu’est fini le chantier et que les dangers ont disparu.

4- Lisibilité : Les informations données doivent pouvoir être assimilées par l’usager. Elles doivent être disposées de façon visible, sans surcharge… 

Programme de formation :  ⇒ PROG Balisage 4h. V1.20

Tenuue HV PRPSFModalités d’inscription et conditions de vente :   Nous contacter

La signalisation routière désigne l’ensemble des équipements de signalisation (panneaux, marquage, feux, …) lisibles par les usagers de la route et pouvant être implantés sur le domaine routier. Les panneaux de signalisation temporaire sont utilisés sur les chantiers, à l’approche de zones en travaux ou pour signaler au public un changement temporaire sur une route, un parking…

 

Formation Travail en Hauteur Pyrénées Orientales PRPSF

Formation Travaux en hauteur et Utilisation des systèmes d’arrêt de chutes – Formation à Perpignan

Les situations à risques :  Suivant la R431 de la CNAMTS 

La réglementation ne donne pas de définition du travail en hauteur. C’est à l’employeur de rechercher l’existence d’un risque de chute de hauteur lors de l’évaluation des risques.
Le Code du travail précise les règles à suivre pour la conception, l’aménagement et l’utilisation des lieux de travail et pour la conception et l’utilisation d’équipements pour le travail en hauteur. Des règles particulières s’appliquent au secteur du BTP et à certaines catégories de travailleurs.
Objectifs : Acquérir la connaissance des règles générales de sécurité à appliquer lors de travaux en hauteur. Savoir évaluer les risques de chute de hauteur sur différents postes de travail et choisir les moyens de protection appropriés. Utiliser, dans les meilleures conditions, un harnais lors de travaux en hauteur. Savoir vérifier et entretenir son harnais de sécurité et ses systèmes antichute.

PROGRAMMES DE FORMATIONS :  ⇒  PROGRAMME TH 1 Jour     ⇒ PROGRAMME TH 2 Jours 

Modalités d’inscription :   Nous contacter

Réglementation : 

Le décret n° 2004-924 en date du 1er septembre 2004 abrogea les principales dispositions relatives aux travaux en hauteur issue du décret du 8 janvier 1965. Il introduisit une nouvelle sous-section dans le Code du Travail concernant les « mesures relatives à l’exécution de travaux temporaires en hauteur et aux équipements de travail mis à disposition et utilisés à cette fin ». relatif aux « mesures d’organisation et conditions d’utilisation des équipements de travail et des équipements de protection individuelle ».

Les AFS régionales CARSAT LR :  

pdf Equipements de travail en hauteur et système d’ancrage mobile.

 LIGNE DE VIE PRP Safety Formation LIGNE DE VIE PRP Safety Formation

 

Formation élingage Perpignan

Elingeur un métier ! Elingage de chgarges

Définition : Élingueur : Objectifs : Acquérir les connaissances théoriques et pratiques afin de réaliser des élingages en sécurité. Appliquer et faire appliquer les règles de sécurité.

Le métier D’ÉLINGUEUR consiste à :
  • sélectionner les élingues à utiliser en fonction des charges à transporter
  • accrocher ces charges à un appareil de levage ou les décrocher
  • donner au pontier ou au grutier des ordres de manœuvres
Les élingues sont des accessoires de levage souples qui sont généralement terminés par des crochets, des anneaux, etc. : En chaîne, cordage, câble métallique ou en textiles (sangles).

 PROGRAMME DE FORMATION : ⇒ PROGRAMME Elingage 7h.

Le + : Formation AIPR            Modalités d’inscription :   Nous contacter 

élingeur 1

 L’élingueur doit pouvoir effectuer le chargement et déchargement des camions, des wagons, des cargos sur chantiers de construction des matériaux, des engins, etc. ainsi que le stockage des matériaux :
  • par la gestion des accessoires de levage et d’élingue
  • en assurant les gestes de commandement
  • en veillant à la sécurité
  • par le stockage des matériaux

Différence entre élingueur, pontier, grutier et chef de manœuvres :

 Le pontier ou le grutier a pour tâche de soulever et déplacer des charges, souvent très  lourdes et volumineuses, d’un point à l’autre à l’aide d’un pont roulant ou d’une grue.

  • Le chef de manœuvres a pour tâche de donner au pontier ou au grutier les ordres de manœuvres (Gestes de commandement). Cette tâche est également exercée par l’élingueur.
  • L’élingueur, le pontier, le grutier et le chef de manœuvres sont donc amenés à travailler en étroite collaboration.
Lorsqu’il s’agit d’une commande au sol, ces différentes tâches sont exercées par un même
travailleur, on parle alors de pontier élingueur.
soudeur PRPSF

Le Soudage et la Soudure !

Méthode de formation efficace pour tous novices et débutants.

APPRENDRE LES TECHNIQUES DE BASE :
POUR TOUTES VOS RÉALISATIONS, CRÉATIONS OU RÉPARATIONS
STAGE de SOUDURE : ⇒ ProgRAMME DE FORMATION Soudage MIG/MAG

 3 principaux procédés de soudage : Le semi-automatique (MIG/MAG), le TIG et l’électrode enrobée.

L’assemblage de tôles, de tubes et d’accessoires par soudage avec les procédés semi-automatique, électrode enrobée et TIG sur différents groupes de métaux.

Ce métier est présent dans des secteurs très variés, En effet, les conséquences négatives de soudures défectueuses peuvent être importantes. Le soudeur contrôle scrupuleusement et corrige au besoin la qualité de ses soudures dont il est le garant.

soudeur PRPSF
soudeur PRPSF
Formation incendie Perpignan PRP Safety Formation

Formation Prévention Incendie. Utilisation des Extincteurs

Manipulation des Extincteurs
Objectifs pédagogiques : 
Acquérir les connaissances pratiques relatives à la lutte contre les débuts de feu.
Etre capable d’utiliser les moyens de première intervention.
Permet une amélioration de l’organisation interne de la sécurité.
PROGRAMMES :    PROGRAMME Incendie 4h         PROGRAMME Incendie 7h 

En matière d’incendie, le législateur, appuyé par la CNAMTS et l’APSAD, a la mis en place des réglementations visant essentiellement à assurer la protection des personnes :
Code du travail
Article L4121-1 : L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
Ces mesures comprennent :
1/ Des actions de prévention des risques professionnels ;
2/ Des actions d’information et de formation ;
3/ La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.
L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes.
Article R4227-28 : L’employeur prend les mesures nécessaires pour que tout commencement d’incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l’intérêt du sauvetage des travailleurs.
Pour toute demande n’hésitez pas à nous contacter !
Formation PRPSFextincteurs
Formation PRPSFextincteurs

La Réglementation sur les extincteurs infos aux propriétaires :

La loi n’impose pas la mise en place d’extincteur pour les habitations individuelles mais il est obligatoire de mettre des extincteurs dans les immeubles d’habitation de grande hauteur, dans les parkings et dans les chaufferies.

Si la copropriété veut faire installer un extincteur dans la cage d’escalier de l’immeuble qui n’est pas un immeuble de grande hauteur, la décision doit être votée à la double majorité.

PRP Safety Formation à Perpignan vous conseils d’avoir toujours un extincteur à portée de main en cas d’incendie pour les habitations individuelles, ce petit coût peu sauver des vies. De plus, peu d’occupants ou de copropriétaires sont formés à la manipulation d’un extincteur, rendant sa présence inutile dans bon nombre de cas, nous vous recommandons de faire une formation de manipulation des extincteurs.